Propagande, informations biaisées, guerre civile numérique et démocratie défaillante : le « nouveau monde » se dévoile sans fard

Le changement qui s’est opéré est peut-être plus important qu’on ne le soupçonne. Réalités fabriquées et réel sont désormais dressées les unes contre l’autre : explications d’un côté de ce qu’est censé vivre le pays, de l’autre le réel brut, avec sa pesanteur sociale et économique sans fard. Des retraités, des salariés, artisans ou petits entrepreneurs viennent raconter leurs difficultés à s’en sortir, leur manque de perspective doublées de leur découverte d’un système voué à les écraser pour mieux entretenir au plus haut niveau une élite cynique qui maintient ce système et qui leur « raconte des histoires » depuis des décennies.